xavier1

Me revoici, mais maintenant directement de l’Australie!

Tout d’abord, la fin de mon camp d’entraînement en Équateur s’est très bien déroulé. Malgré un parasite qui a incapacité les 3 autres gars de notre groupe, j’ai (peut-être miraculeusement) évité le même sort et ai pu continuer à enchaîner des entraînements de qualité. J’ai entre autres eu la chance de m’entraîner sur la piste avec un marathonien Équatorien et Olympien de Rio 2016 (18e position!), ne faisant qu’une partie de l’entraînement, ce qui était bien assez! Nous avons également eu la chance de gravir une fois de plus la montagne du Parc National de Cajas jusqu’à Tres Cruces (4167m), mais moins de chance cette fois-ci, il fait 4 degrés Celsius en haut, et dès les premières minutes de descente, une pluie intense débute, ce qui résulte assez rapidement en un Xavier bien congelé! Arrivé à mi-chemin de la descente, nous cassons la croûte à un bon petit restaurant, mais à mon grand désarroi, à mon départ je me rends compte l’absence de mon téléphone. Croyant que celui-ci se trouve dans l’auto, déjà partie, je continue mon chemin jusqu’au centre d’entraînement, pour finalement me rendre compte que je me l’étais fait voler de ma poche arrière de chandail de vélo, que j’avais laissé sur ma chaise en allant me réchauffer autour du poêle…

 

xt1

 

Assez débiné, je dois donc puiser dans le budget imprévu afin de me retrouver en possession d’un ces petits outils si utiles, dont il nous est si difficile de vivre sans. À deux jours du départ vers l’Australie, j’apprends également que mon accommodation ne fonctionnera plus, alors virage rapide afin d’avoir une place où dormir dans quelques jours!

Départ donc le 28 février, afin d’arriver après un long voyage le 4 mars au matin en Australie, où il fait 35 degrés et très humide.

Une semaine plus tard à s’entraîner à 5h30-6h le matin (afin d’éviter la chaleur), je prends le départ à la Coupe du Monde de Mooloolaba, ma première course de la saison. Confiant, je vise le top 5, voire le podium. Petite déception donc avec ma 12e position, suite à une bonne natation, un vélo demandant et une course à pied où je suis complètement à plat, énorme ampoule sous le pied pour le dernier 5km en extra. Confiant de l’état de forme dans lequel je suis, j’ai donc deux semaines à me remettre physiquement à 100% pour ma prochaine course, la Coupe du Monde de New Plymouth, le 2 avril prochain. J’ai déjà hâte!

unnamed

 

P.S.: J’ai téléchargé sur ma page d’athlète, Xavier Grenier-Talavéra Triathlète, un vidéo de la portion cycliste de Mooloolaba. Je vous invite a y jeter un coup d’œil!

Je vous laisse donc sur ce point, et vous dis à la prochaine!

Xavier Grenier-Talavéra

Club de triathlon TRIO-O-LACS, 2015 ©

Suivez-nous